Wiki sete. Encyclopedie setoise.
 

  Accueil     




>Création de site & hébergement opis internet sete

>Tourisme, culturel, shopping SETE avec opisline.com

 

DEFINITION DE ::  L'EXPLOSION DU GUNNY



Le 27 juin 1977 le pétrolier GUNNY naviguant sous drapeau Finlandais accoste dans le port de Sète afin de livrer sa cargaison de gazole.

  photographie Mr Prior ( remorqueur )

Ce navire a été construit en 1951 en Suède, normalement de constuction très solide mais assez vieux cependant comme pétrolier. D'une longueur de 164 mètres et d'un tonnage de 11 000 tonneaux, il pouvait contenir 17 000 tonnes de chargement. A l'avant un gaillard et à l'arrière un chateau arrière avec comme liaison entre les deux un passe-avant ( genre de passerelle en bois ) qui permettait à l'équipage de parcourir le navire d'un bout à l'autre sans risquer d'être balayé par une vague . Ce bateau paraissait et était même en règle vis à vis des contrôles de cette époque, l'aspect en était correct, la peinture de la coque était en bon état, la machinerie semblait bien fonctionner. Amarré au quai P2 le chargement de gazole lourd devait être livré à l'entreprise Stella au port de Sète. Toutes les citernes du GUNNY étaient pleines exceptées une afin que le bateau ne soit pas trop chargé.

Le déchargement effectué les citernes sont vérifiées afin d'être certain qu'elles ont été correctement vidées. Tout est correct. Vient alors les opérations d'appareillage, les cuves sont remplies d'eau de mer afin de conserver une stabilité au navire. Le temps est très chaud, lourd, les remorqueurs l'un devant, l'un derrière se préparent à guider le pétrolier hors du port. Le treuil de manoeuvre ( gros engin de 12 tonnes fonctionnant à vapeur et situé sur le pont ) se met alors en marche afin de ramener les amarres. Deux personnes travaillaient sur le treuil quand soudain une violente explosion se produit. D'après des témoins comme le Pilote il y aurait d'abord eu une légère explosion suivie de deux ou trois autres très importantes. Le pont du navire sur lequel était fixé le treuil de manoeuvre s'est soudainement gonflé et s'est décollé violemment. Le treuil de 12 tonnes à été projeté en l'air sur une hauteur de 75 mètres ! La coque s'ouvre et une acre fumée envahit tout le port.

Le pétrolier prend feu et l'équipage tente de fuir par tous les moyens possibles. Le pétrolier se casse à l'avant et gite alors de 45 degré. L'intervention des remorqueurs et des autres navires présents ont permis de secourir l'équipage qui sautaient à l'eau. Cependant de nombreux blessés et des morts ont été recensés autant sur le navire que dans le port particulièrement les personnes détachés à la manoeuvre.

D'importants dégats ont été causé à la ville de Sète et sur le port. L'élice de rechange en Bronze a été propulsée en l'air et est retombée sur le poste P2 dans le port, heureusement sans déclenchée d'explosion. La moitié des vitres de Sète ont été soufflées par l'explosion qui ce serait entendue jusqu'à Meze.

L'explication retenue pour ce drame fut donnée lors des expertises qui ont suivies: en fait le navire bien que présentant un aspect propre était en très mauvais état - rouille, fuite d'étanchéité des vannes, manque d'entretien et de contrôle. De plus du gaz et des composés explosifs provenant du précédent voyage du GUNNY s'étaient écoulés dans les chambres des pompes. Aussi les vibrations intenses provoquées par la mise en fonctionnement du treuil à vapeur ont provoquées des étincelles suivies par la suite de l'explosion des cuves.