Wiki sete. Encyclopedie setoise.
 

  Accueil     




>Création de site & hébergement opis internet sete

>Tourisme, culturel, shopping SETE avec opisline.com

 

DEFINITION DE ::  ETANG DE THAU



 

                  L'étang de Thau est le plus grand étang du Languedoc, d'une superficie de 7500 hectares. La longueur maximale entre BALARUC-LE-VIEUX et LES ONGLOUS est de plus de 19km. On le sépare traditionnellement en deux zones : - l'Etang des Eaux Blanches, près de SETE et BALARUC-LES-BAINS, et - le Grand Etang (partie centrale et occidentale). Dans le bassin de Thau, quelques fonds de 10 m existent. Au large de BALARUC-LES-BAINS, un entonnoir de 100 m de diamétre environ, le gouffre de la Bise (ou de la Vise) montre une profondeur de 30m. .L'étang de Thau fait partie du domaine public maritime : l'Etat en est donc le propriétaire foncier. Sur le plan du découpage administratif, sept communes se partagent l'étang : Sète, Marseillan, Mèze, Loupian, Bouzigues, Balaruc-le-Vieux, Balaruc-les-Bains.


      Les eaux de la mer de la terre et de l'étang communiquent. Les ruisseaux qui se jettent dans l'étang de Thau sont petits et peu nombreux (Véne, Aygues Vagues, Joncas, etc...) Les communications avec la mer par l'intermédiaire des Graus, Grau du quinzième, Grau du Pisse Saume, canaux de Sète. La marée, peu importante en Méditerranée, fait rentrer et sortir de l'eau de mer dans l'étang. D'autres phénomènes sont responsables des communications d'eau entre mer et étang. Les vents du Nord et du Nord-Ouest, dominants ici font "sortir" l'eau de l'étang. Les vents marins font entrer de l'eau.

    La pèche est pratiquée par de nombreux amateurs, récoltant pour une consommation familiale et occasionnelle diverses espèces : Huitres, Palourdes, Clovisses, Moules, Crevettes, Crabes, Oursins, Anguilles, Daurades, Loups. ( La pêche en plongée n'est tolérée qu'en apnée)

L'étang de Thau manifeste de grandes possibilités par rapport à la culture des coquillages : diversité et abondance du phytoplancton dont se nourrissent ces animaux, eaux moyennement profondes et chaudes. Dans les secteurs conchylicoles, sont disposées régulièrement des tables (plateformes de 50 m sur 12 m) métalliques ou en bois reposant sur trois séries de 11 rails de chemin de fer implantées dans l'étang sur lesquelles se dévellopent le naissain (jeunes moules, ou jeunes huitres).